Èvénements passésRelais

Les universités à l’ère du capitalisme néolibéral: une fabrique des servitudes?

Dans le cadre du cycle «Des chiffres et des êtres, quand les chiffres nous pourrissent la vie»,

SAW-B et la Maison des Sciences de l’Homme de l’ULiège vous invitent à une conférence de Roland Gori, discuté par Sybille Mertens et Jean-François Bachelet le 27 avril de 20 à 22 heures.

«Les populations doivent se soumettre, de gré ou de force à une culture qui a lâché la proie du vivant pour l’ombre des vérités algorithmiques» nous livre Roland Gori (2022, p.13). Ces dernières années, les crises que nous traversons ont vu le renforcement du pouvoir du chiffre, érigé comme principe régulateur de nos sociétés.

L’Université n’échappe pas aux logiques néolibérales qui influent sur les activités humaines. Elle se lit, se gouverne et s’évalue ainsi quotidiennement au travers de nombreux indicateurs (nombre d’étudiant.e.s, nombre d’articles publiés, positionnement dans les rankings, etc.). Quel est le rôle de l’Université, plus singulièrement de la Faculté des sciences économiques et de gestion, dans la constitution de la norme « du chiffre »? Le rôle de l’éducation ne consiste-t-il pas à questionner et à transcender les normes? Quel est le rôle de l’Université dans l’éducation de citoyens et citoyennes ouverts et critiques au monde? Permet-elle de construire d’autres imaginaires, d’autres possibles?

Au programme

Lors de cette conférence, Roland Gori, Fondateur de «l’Appel des appels» interviendra sur la folie des normes dans nos sociétés de contrôle. Il reviendra notamment sur la prédominance des chiffres, des algorithmes et sur la nécessité de rêver. Il sera discuté par Sybille Mertens, Professeure (HEC-ULiège et Directrice du Centre d’économie sociale) et par Jean-François Bachelet, sociologue et Professeur émérite (FaSS-ULiège).

En pratique

Le 27 avril 2023 de 20h à 22h
Complexe Opéra ULiège – amphithéâtre Thiry – Galerie Opéra 1, 4000 Liège
GRATUIT sur inscription