Parution: Autonomie associative menacée

Cet ouvrage, paru à l’occasion du trentième anniversaire de la Fesefa, s’articule autour d’une approche historico-critique, d’analyses de terrain, de témoignages diversifiés d’associations et d’apports académiques ; il s’adresse à celles et ceux qui s’investissent au sein d’associations essentielles au fonctionnement de notre société, aux pouvoirs publics et à la société civile.

Lire la suite

La revue Politique parle de solidarité, de travail culturel et du Collectif21

En marge de son dossier « Travail culturel, service essentiel », la revue Politique a consacré sa rubrique « Société » du mois de septembre au Collectif21. On y trouve un article rédigé par le collectif: « Les associations au tournant du siècle » qui reprend les enjeux, l’origine et les questionnements de notre dynamique. Ensuite, un entretien croisé avec Farah Ismaïli et Mathieu Bietlot : « Non à la mise en concurrence du secteur associatif ! ».

Lire la suite

Christine Mahy : « Que ce soit en Belgique ou en Europe, le social n’est plus une évidence »

Un an de confinement, un an de crise… À cette occasion, Alter Échos dresse avec diverses personnalités rencontrées il y a un an un premier bilan après le coronavirus. Le 11 mars, c’était au tour de Christine Mahy, secrétaire générale du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, qui a, parmi ses nombreuses interventions participé au débat du Collectif21: « L’action associative comme vectrice de transformation sociale ».

Lire la suite

Gestion de crise et crise de la gestion

La crise à laquelle nous étions confronté.e.s et non préparé.e.s nécessitait une intervention d’exception. Force est de constater qu’un an après l’entrée en confinement , le bilan de cette gestion de crise soulève nombre d’insatisfactions et de questions. Les Actrices et acteurs des temps présents interrogent la logique de cette gestion.

Lire la suite

Je suis, je reste une association libre & autonome

En ces temps de crise sanitaire, sociale et culturelle sans fin, Le Miroir Vagabond prolonge de plus belle sa campagne en faveur de la liberté associative. La pandémie a révélé la réactivité et la créativité du secteur associatif. Sans cette souplesse de mode d’action, sans ces prises d’initiatives directes, il n’aurait pas été possible ces derniers mois de remplir nos missions en termes de bien commun.

Lire la suite