La perte du subside régional d’IEB inquiète les défenseurs d’un associatif critique des politiques publiques.

Les engagements pris dans le cadre de la Charte associative étaient censés connaître une traduction concrète dans le champ politique. Bien au contraire, nous observons une évolution inquiétante qui donne à croire que l’action critique, la liberté de l’action associative, l’objectif d’émancipation collective et individuelle ont de plus en plus de peine à trouver écho au sein des politiques régionales.

Lire la suite