Christine Mahy : « Que ce soit en Belgique ou en Europe, le social n’est plus une évidence »

Un an de confinement, un an de crise… À cette occasion, Alter Échos dresse avec diverses personnalités rencontrées il y a un an un premier bilan après le coronavirus. Le 11 mars, c’était au tour de Christine Mahy, secrétaire générale du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, qui a, parmi ses nombreuses interventions participé au débat du Collectif21: « L’action associative comme vectrice de transformation sociale ».

Lire la suite

Gestion de crise et crise de la gestion

La crise à laquelle nous étions confronté.e.s et non préparé.e.s nécessitait une intervention d’exception. Force est de constater qu’un an après l’entrée en confinement , le bilan de cette gestion de crise soulève nombre d’insatisfactions et de questions. Les Actrices et acteurs des temps présents interrogent la logique de cette gestion.

Lire la suite

Je suis, je reste une association libre & autonome

En ces temps de crise sanitaire, sociale et culturelle sans fin, Le Miroir Vagabond prolonge de plus belle sa campagne en faveur de la liberté associative. La pandémie a révélé la réactivité et la créativité du secteur associatif. Sans cette souplesse de mode d’action, sans ces prises d’initiatives directes, il n’aurait pas été possible ces derniers mois de remplir nos missions en termes de bien commun.

Lire la suite

Associatif en question 2 : On lâche rien !

Carrefour des Cultures consacra le n°26 de son bimestre Pluricité à la seconde partie de son dossier « Sur le chemin du centenaire de 1921 ».Ce second volet montre plus que jamais, s’il s’avérait nécessaire de s’en convaincre, la grande diversité du fait associatif en Belgique, les différentes formes qu’il adopte, et surtout, les luttes qu’il entend continuer à mener.

Lire la suite

Les impasses et les pressions du présent

Deuxième volet d’une réflexion philosophique en trois étapes sur ce qui pousse les humains à s’associer avec d’autres autour d’un projet commun ou en réponse à un péril commun, pour amener une transformation sociale. Si de tels processus collectifs sont aussi nécessaires qu’à l’époque de Sartre, leurs modalités doivent se régénérer et prennent de nouvelles formes moins instituées, avec leur vigueur et leur manque de rigueur…

Lire la suite