Association : mi-lutte, mi-soumise

Le Collectif21 et Bruxelles Laïque coorganisent un débat dans le cadre du Festival des Libertés qui interrogera en 2021 les notions de confiance, de méfiance et de surveillance. 

Samedi 30 octobre 2021 à 17h00 – Théâtre National (Bruxelles)

Les relations de pouvoir, de contre-pouvoir, d’alliance et d’opposition traversent les associations depuis leur création. Les asbl sont traversées par les ambiguïtés, d’autant plus dans la mesure où leurs missions peuvent être portées par une délégation des services publics, tout en leur portant un regard critique. Comment ces paradoxes traversent-ils le champ associatif, en particulier celui de l’éducation permanente qui institue la critique ? Quelles limites et quelles opportunités peuvent susciter cette position singulière dans l’équilibre démocratique et politique ? 

Avec Steve Bottacin (auteur, animateur éducation permanente, Barricade asbl) , Gwenael Breës (activiste, Cinéma Nova, Collectif Bigoudi), Luc Carton (philosophe, Association Marcel Hicter, ex chargé de mission pour la réforme du décret Éducation permanente) et Farah Ismaïli, (Directrice de la FESEFA).